ACCUEIL
COURSE LIBRE
CORRIDA
CLUBS TAURINS
GALERIE
BONS PLANS
BOUTIQUE
CONTACT
LIENS

 

                    Comptes-rendus

                          Portez vous "biou" en lisant,
                          les comptes rendus de courses.


                      La manade de l'Amarée, aux Saintes Maries de la mer. 

                                                     ________________







 

Dimanche 30 septembre 2018
Course Avenir HT Concours de manades
Montfrin
Entrée : 3/4
Organisateur : C.T Lou Pougaou
Président de course : L. Allemand
Raseteurs droitiers : Faure, Sanchis, Moutet
gauchers : Guerrero, Gaillardet, Bouhargane
Tourneurs : Levy, Castel, Dumas, Toureau

 1. Jonker (Blatière-Bessac n°184, 15’) ne se laisse pas coincer et va pleinement sur les rasets bien engagés et se révèle plus averti et attentif en fin de partie en renforçant sa défense.
3 Carmen et retour


 2. Cibranet (Ternen n°192, 15’) s’enferme dans son jeu et met un frein à son élan malgré quelques engagements anticipés. Il se durcit en fin de partie et reste chevillé dans son terrain.


 3. Bosko (Lautier n°309, 10’) attaque par de bonnes séries et fait retentir les tribunes. Il sert avec fougue et intérêt les hommes qu’il accompagne jusqu’aux planches, ses placements sont plus aguerris en fin de course.
4 Carmen et retour


 4. Félin (Blanc n°244,14’) passe rapidement à l’action et file les blancs au train. Rien n’échappe à son œil vissé sur les hommes, il connait le métier et ne se prive pas de livrer une belle prestation.
8 Carmen et retour


 5. Vino (Plo n°927,15’) Taureau réfléchit et sérieux qui prend ses aises après quelques rasets, qui demande à être tenu à l’ouvrage pour le voir anticiper et mener rondement son implication dans le jeu.
4 Carmen et retour


 6. Marapan (Saumade n°225,15’) reste sur l’œil, s’engage avec franchise, tient sa place et consent à répondre aux enchainements avec hardiesse et application, un sujet intéressant…
6 Carmen et retour


 7. Griffet (Galère n°276, 14,30’) s’asservit dans son rôle avec bravoure, passe aux ficelles à la troisième mais garde de bonnes positions et accompagne jusqu’au bout. Il affirme ses qualités au fil des minutes avec plus de fermeté.
6 Carmen et retour


                                  ______________




Mardi 25 septembre 2018
Course Avenir gp3 Hors Trophée
Finale du 30ème Tau d’Or
St Rémy de Provence
Entrée : le plein
Organisateur : Comité des Fêtes
Président de course : F.Faussi
Raseteurs droitiers : Fouque, Marignan, Moutet, Villard
Gauchers : Matéo, Bernard, Bouhargane, Bakloul
Tourneurs : Kherfouche, Guyon, Dumont, Khaled
Fait marquant : Joyko blesse Bakloul



 1. Octopus (Lagarde n°410, 10’) s’espousse avant de rentrer rapidement dans le jeu. Ses placements sont corrects et nul besoin de trop le forcer pour le voir se dresser avec l’engouement d’un cocardier.
2 Carmen et retour


 2. Novi (Pantaï n°302, 10’) change de terrain, répond à tout, donnant ainsi la possibilité à de beaux rasets qui seront mieux finis en fin de partie et sans empressement.
4 Carmen et retour


 3. Glanum ( Richebois n°467, 10’) Un gabarit qui laisse ses partenaires dubitatifs. Une fois placé inutile de le forcer pour le voir s’engager de façon courtoise sans pour autant pousser dans l’effort, se montrant à son aise.
1 Carmen et retour


 4. Joyko (Termes n°213, 10’) trouve ses marques, occupe le terrain à sa guise et s’engage avec une grande vaillance. Rapide sur ses fin de courses, il enferme Bakloul à a planche et lui inflige une pointe. Une fois de plus il reste maître du jeu mettant en avant de fulgurantes accélérations.
6 Carmen et retour


 5. Fier (Nicollin n°351, 10’) Un bel espoir qui use de sa fougue avant de se placer pour de sérieux engagements avec une défense qui flirte souvent avec les planches, un bel espoir.
6 Carmen et retour


 6. Estoril (Bon n°514, 10’) Un sujet de belle présentation qui réduit son allure après une périlleuse envolée, le ramenant à une position plus cocardière qui demande à être revu pour plus d’appréciation.
1 Carmen et retour


 7. Annibal (Rouquette n°419, 10’) se tient à la planche et affirme des qualités cocardières confirmées. Les engagements sont fort anticipés, voilà un numéro qui maitrise son jeu avec une bravoure attrayante.
6  Carmen et retour


 8. Lou Vistre (Lagarde n°303, 10’) a du placement et garde son angle avec maitrise. Sitôt qu’il a du champ il part pour de magistraux coups de barrières finalisant ainsi des engagements théâtraux donnant au plus haut dans l’émotion, il remporte le titre.
5 Carmen et retour


                                   _____________




Dimanche 23 septembre 2018
Concours de manades, Course Avenir groupe3
Grau du Roi
Entrée : 1/3
Président de course : M. Moucadel
Organisateur : SAS Ribera
Raseteurs droitiers : Auzolle, Castell, Fouque, Benhamou
Gauchers : Bakloul, Chebaiki, Guerrero
Tourneurs : Guyon, Toureau, Dumont

 



 
1. Brando (Occitane n°938, 15’) va dans un rythme tranquille, se place pour de bons engagements, ne refuse rien mais demande à être chahuté pour devenir plus convaincant, faute de quoi les hommes prennent l’ascendant en le tirant à leur avantage. Il finit par se reprendre pour défendre ses derniers tours de liens.
6 Carmen et retour


 2. Cettori (Aubanel-Baroncelli n°0313, 15’) tient la piste avec sérieux, fait de fortes anticipations, il faut le charger avec vaillance pour espérer accéder au ruban, ce que fait Castell à la huitième. Voilà un sujet compliqué qui demande à être travaillé avec finesse.
6 Carmen et retour


 3. Cusco (Layalle n°710, 15’) change de terrain, se défend par un sérieux coup de tête qui fait vibrer les crochets avant de conclure à la planche. Malgré son manque de rein il tient bien sa place et reste un élément sérieux.
7 Carmen et retour


 4. Mi-Gato (Félix n°129, 15’) Vigilant, il ne se laisse pas enfermer, anticipe et emboite le pas aux hommes, jouant de son armure pour résister aux doigts d’acier. Un sujet complet qui se défend avec vaillance et mérite qui récolte les honneurs du public.
5 Carmen et retour


 5. Chopin (Joncas n°261, 12’) un nouveau venu qui connait sa partition, il occupe le cercle, s’engage, répond aux séries avec de gros engagements  et se veut conciliant face à ses partenaires, mais devra s’acquitter avec plus de rigueur dans les finitions.
7 Carmen et retour


 6. Mesclun (Bon n°217, 15’) monte sur les hommes qui mettent rapidement de la distance, le temps s’écoule, le biou prend de l’assurance et pousse fort dans les planches. Les hommes s’engagent pour de belles séries mais Mesclun reste efficace, garde la main mais aurait pu supporter plus de pression.
4 Carmen et retour


 7. Aspirant (Cavallini n°324, 10’) demande à être tenu au travail sans relâche. Une fois engagé, les finitions résonnent dans le fracas des planches. Il finit par  se canaliser en affirmant son attention au jeu, offrant ainsi des qualités flatteuses.
2 Carmen et retour



                                    ____________




Vendredi 14 septembre 2018
Course Avenir groupe 3, Concours de manades
Grau du Roi
Entrée :3/4
Président de course :J. Valentin
Organisateur : SAS Ribera
Raseteurs droitiers : Fouque, Laurier, Ameraoui
Gauchers : Assenat, Benhammou, El Mahboub, Bakloul, Méric
Tourneurs : Guyon, Khaled, Benafitou, Daniel





 1. Ouranos (Paulin n°916, 15’) D’emblée passe à l’offensive et envoi la corne. Bien appliqué, il s’engage avec anticipation, faisant valser les crochets des gauchers copieusement servis. Il finit par se durcir, obligeant ses détracteurs à resserrer le jeu mais malgré ce sa flamme est mise à mal.
2 Carmen


 2. Nabucco (Galère n°050, 10’) Loin d’être avare, il se disperse rapidement et voit s’évanouir les premiers attributs en cinquante secondes. Aucun refus à son actif, il tourne à plein régime se montrant un exemple de générosité ce qui lui vaut les honneurs et l’ovation du public.
9 Carmen et retour


 3. Maquisard (Lagarde n°073, 15’) trouve ses marques, part dans de bons engagements, ripostes aux reprises mais se manque dans les finitions ce qui le pénalise quelque peu. Il faut attendre la fin de partie pour le voir plus affirmé.
2 Carmen et retour


 4. Sultan (Vellas n°907, 15’) Un sujet sérieux qui annonce la couleur. Calé, il attend ses partenaires pour les repousser dans les planches. Attentif au jeu, il faut le charger pour le voir éclore dans des actions grandioses.
8 Carmen et retour


 5. Carolin (Ricard n°040, 15’) se fait déborder par les hommes et manque de jus sur les reprises. Il demande à être accompagné jusqu’au bout du raset pour se montrer un peu plus abouti et offensif, ce qui lui réussit pleinement.
8 Carmen et retour


 6. Fausto (Galère n°916, 15’) occupe le terrain, se place et pousse dans de grosses accélérations qui déséquilibrent les blancs dans les premières séries. Voilà un sujet accompli qui n’a pas volé ses tours de disques en faisant un quart d’heure énorme.
11 Carmen et retour


 7.Artaban (Cavallini n°254, 12’) Bien placé, il met les gaz dans les anticipations. Régulier dans les reprises, c’est sans hésiter qu’il éperonne les hommes dans les planches sans lâcher un centimètre de terrain. Voilà un sujet à découvrir qui a un bel avenir devant lui.
11 Carmen et retour



                                    _____________




Lundi 27 août 2018
Concours de manades, Course Avenir groupe 3
Trophée Terre de Vignerons
Manduel
Entrée : 3/4
Organisateur : Mairie
Président de course : A. Laget
Raseteurs droitiers : Laurier, Charrade, Sanchis
Gauchers : Méric, Bernard, Assenat, Fouad
Tourneurs : Castel, Benafitou, Toureau
Faits marquants : Fouad sort pour blessure sur Méphisto
Méric sort pour blessure sur Crésus

 


 1.
Ouranos (Paulin n°916, 12,30’) Rapidement à l’aise dans son rôle, il a tôt fait de se durcir. Il faut lui tomber dessus pour le déloger de son antre mais la tâche reste difficile à accomplir d’autant lorsqu’il garde la tête à la planche.


 2. Boxer (Occitane n°959, 13’) fait feu sur les hommes, Bernard s’engage dans l’action et rafle les premiers attributs. Boxer s’engage bien, trop facilement sans doute et finit par se laisser dominer et à manquer de vivacité.


 3. Caprice (Cavallini n°153, 8’) se montre volontaire, avec lui il faut jouer serré pour le voir répliquer au mieux mais les hommes prennent rapidement le dessus et font main basse sur les ficelles.
1 Carmen


 4. Picolo (Cuillé n°109, 8’) est un vrai feux follet et manque un peu de placement,  il faut l’attendre pour voir de bonnes finitions mais en deux minutes les pompons tombent, Picolo reste réceptif quand le rythme reste soutenu.
1 Carmen


 5. Méphisto (Laurent n°960, 14,30’) demande à être tenu au travail pour exceller. Avec lui la répartie ne se fait pas attendre mais les enchainements manque de régularité et laisse sur sa faim.


 6. Crésus (Daumas n°9164, 15’) fait rapidement retentir Carmen, en une minute on passe aux ficelles, les enchainements se succèdent avec application et sérieux des deux côtés. Crésus donne tout ce qu’il a pour satisfaire la frénésie des blancs avec mérite ce qui lui vaut le prix accompagné de Bernard.
5 Carmen et retour


 7. Criquet (Fabre-Mailhan n°255, 15’) prend sa place, perd rapidement ses glands mais reste dans la cadence des hommes et serre à la planche. Au fil du temps Criquet fait jaillir la noblesse qui l’anime tant que les rasets tombent.
4 Carmen et retour



                                    ______________



Dimanche 26 août 2018
Concours de manades Course Avenir groupe 2
St Chaptes
Entrée : 3/4
Organisateur : Comité des Fêtes
Président de course : G.Chaneac
Rasteurs droitiers :Fougère, Rey, Assenat
Gauchers : Assennat, Ricci
Tourneurs :Joseph, Benafitou





 1. Auroch (Leron n°229, 15’) finit par se placer pour s’engager dans le raset. Il faut alors le tenir de près pour le voir prendre de l’envergure et répliquer plus sérieusement aux sollicitations, il rentre son gland.
2 Carmen et retour


 2. Renard (Brestalou n°604, 15’) est maitre dans un terrain qu’il connait bien. Son regard affuté l’entraine à partir avec attention sur chaque départ des hommes mais à jouer sur les reprises les finitions demeurent plus discrètes.
Retour


 3. St Louis (Layalle n°134) retourne au toril sur blessure à la sortie.

 4. Abbés (Didelot Langlade n°179, 15’) s’engage franchement et pousse la corne à la planche. Plus réceptif quand le jeu s’anime, il mène alors sa course avec intéressement et appuie sur les engagements.
1 Carmen et retour


 5. Gerlain (Martini n°336, 15’) trouve son terrain  et s’élance dans de bonnes séries. Une fois calé il faut le rentrer avec conviction pour voir des engagements généreux et vaillants.
2 Carmen et retour


 6. Grincheux (Blanc n°237, 15’) sort de sa réserve dès lors qu’il est bousculé et se montre percutant aux barrières. Vigilant envers ses adversaires, c’est un sujet qui va à mas au fil des minutes s’affranchissant de sérieuses qualités.
4 Carmen et retour


 7. St Chaptois (Gardon n°409, 15’) finit par se mettre à l’aise en choisissant son terrain. A droite comme à gauche il se jette dans des ripostes bien menées mais qui mériteraient d’avantage de finitions.
Retour



                                  ____________





Jeudi 23 août 2018
Course Avenir groupe 3 Concours de manades
Trophée Chabanon-Lopez
Entrée : ½
Raseteurs droitiers : Félix, Ameraoui, Fougère,
Gauchers : El Mahboub, Clarion, Sanchez, Alarcon
Tourneurs : Arnel, Joseph, Fargier, Khaled





 1. Gepetto (Lagarde n°813, 15’) tient sa place net a du métier, il s’engage sur toutes les sollicitations avant de se montrer plus sélectif aux ficelles avec des répliques plus marquées et bien engagées.
 1 Carmen


 2. Dingo (Blatière-Bessac n°831, 15’) ne se laisse pas enfermer, reste vigilant et se montre raide envers les hommes. Une fois chaud c’est la puissance qui parle pour pousser ses adversaires dans leur retranchement. Il se partage les Prix avec Améraoui.
6 Carmen et retour


 3. Roméo (Laurent n°763, 15’)  tient sa place avec de beaux aplombs et demande à être tenu à l’ouvrage pour révéler toutes ses qualités, hélas les rasets se dissolues peu à peu au détriment du biou.
1 Carmen et retour


 4. Estaqui (Rousseau n°, 15’) se place sérieusement, ne se laisse pas  déborder et réplique aux mains qui tentent de dénouer ses liens. Il faut rentrer dans son jeu pour le voir s’appliquer sur les droitiers.
4 Carmen et retour


 5. Léo (Raynaud n°832, 15’) rentre pleinement dans la partie jusqu’aux glands où il commence à coller à la planche et devenir plus pugnace dans des ripostes qui perdent peu à peu leurs effervescences.
3 Carmen


 6. Petous (Saumade n°967, 15’) se place pour s’envoyer avec vivacité, les crochets hésitent à passer à l’attaque, Améraoui s’élance et coupe le ruban à la 7ème. Petous est un sérieux compétiteur, toujours prêt à passer à l’offensive pour dominer ses partenaires mais les engagements restent parcimonieux.
3 Carmen et retour


 7. Belori (Nicollin n°369, 13’) Un tau qui prend tout à la mouche pour s’envoler aussi sec sur les tenues blanches qui s’engagent à sa tête. Félix coupe le ruban à la 11ème, les enchainements prennent place mais les prochaines sorties devront confirmer de ses capacités.
6 Carmen et retour




                                   _____________






Dimanche 19 août 2018
Concours de manades Avenir gp2
Trophée Pierre Gibert
Lansargues
Entrée : 3/4
Organisateur : CT F.Durand
Président de course : T. Tosias
Raseteurs droitiers : Castell, Jourdan, Laurier, Montésinos, Rey
Gauchers : Brunel, Sabde, Guerrero
Tourneurs :Castel, Lebrun



 1. Noirlac (R.Michel n°910, 15’) a fiére allure, trouve rapidement ses marques et ne se laisse pas enfermer. Ses engagements sont déterminés et régulier des deux côtés, il défend ses ficelles avec sérieux.
3 Carmen et retour


 2. Mistigri (Cyr n°901, 15’) s’annonce spectaculaire mais a du mal à tenir son poste et sort souvent du raset. Toutefois il reste capable de coups d’éclats mais sa course tirera à l’apathie.
2 Carmen


 3. Egoak (Grand Salan n°026, 15’) se montre actif, ne refuse rien et pousse derrière les blancs. Très sollicité, il répond avec hardiesse et détermination et régale son monde en égayant ce quart d’heure.
10 Carmen et retour


 4. Fangous (Pantaï n°129, 15’) se place d’emblée et se montre consciencieux face à ses rivaux. Plus accompli sur les droitiers, il fait une bonne partie mais les hommes ne lanceront pas l’assaut dans les enchainements nécessaires pour le faire briller d’avantage.
6 Carmen et retour


 5. Yvain (Lagarde n°104, 15’) se cale sans se laisser enfermer et se chauffe en moins de deux ramenant Brunel avec fermeté. Les blancs sonnent le repli, Laurier relance le défi, Yvain réplique de plus belle, Brunel suit en fournissant un travail exemplaire pour obtenir une ficelle bien travaillée.
10 Carmen et retour


 6. Artaban (Cavallini n°254, 15’) s’engage dans de grosses accélérations qui mettent les hommes à l’épreuve, il accroche Lebrun à la planche, heureusement sans gravité. Attentif, il défi les hommes avec vigueur et se fait respecter en poussant dans de grosses enfermées.
9 Carmen et retour


 7. Libertin (Galère n°160, 12’) ne badine pas  pour défendre ses attributs en répliquant à de bonnes séries malgré l’épuisement de ses adversaires qui jouent le jeu jusqu’au bout, un bel exemple de fair-play
9 Carmen et retour


                                     _____________




Samedi 18 août 2018
Concours de vaches cocardières
Vauvert
Entrée : 1/2
Président de course : J. Roumajon
Organisateur : Commission festivités
Raseteurs droitiers : Charnelet, Auzolle
Gauchers : Sanchez, Clarion, Ferriol
Tourneurs : Arnel, Dumont


 1. La belle Pauline  (Galère n°912, 10’)  quant à elle est réglée comme un métronome, elle se place et bien, répond avec souplesse et sans méchanceté à gauche comme à droite. Sa course est régulière et pousse à plusieurs reprises dans les planches.
6 Carmen et retour


 2. Vient ensuite Mélissane (Ternen n°960, 7,30’) qui se laisse courtiser en se montrant guère farouche face aux hommes qui la travaille avec aisance, ce qui ne lui permet pas de recevoir les honneurs de la musique.


 3. Saintoise (Baumelles n°130, 9’) voilà une donzelle qui occupe le terrain, s’engage franchement  mais manque de finition. Les premiers attributs s’évanouissent d’un seul coup de main dans le crochet d’Auzolle, il faut attendre l’attaque des ficelles pour la voir plus offensive.
2 Carmen et retour


 4. La belle Alégria (Pagès n°076, 10’) ne se laisse pas séduire aussi facilement que ça. Bien placée, elle appuie sur les anticipations et boulègue son monde, droite à la planche. Voilà une candidate des plus sérieuses qui joue avec beaucoup de rigueur.
7 Carmen et retour


 5. Une vielle fille exemplaire cette Noëlle (Blatière Bessac n°407, 10’), elle ne se laisse pas amadouer et  affiche un tempérament des plus trempé. Très vigilante, de bons placements, elle pousse l’anticipation et monte au bois avec vaillance. Elle rentre ses glands.
3 Carmen et retour


 6. Peu d’éclats avec la douce Carmen (Raynaud n°807, 10’) qui trouve sa place, change de terrain mais se montre moins hardie dans les rasets dans lesquels elle révèle un enthousiasme assez retenu.


 7. Difficile à atteindre, Damiselo (Chapelle n°927, 10’) à de la monnaie à rendre et ne s’en prive pas et se montre difficile à déstabiliser. Elle gère son espace, s’applique sur les engagements qu’elle conclut avec bravoure et beaucoup d’intérêt.
5 Carmen et retour


 8. La cocardière aux multiples trophées dorés, Valsière (Chaballier n°605, 10’) tient bien sa place et s’engage pour s’élever intrépidement aux barricades. Véritable forteresse, elle ne se laisse pas impressionner et reste reine de la piste. Elle embarque Auzolle dans une arrivée des plus spectaculaires soulevant l’émotion au plus haut des tribunes.
5 Carmen et retour

 



                                     _____________




Dimanche 12 août 2018
Course Avenir gp2 concours de manades
Fourques
Entrée : 1/2
Organisateur : CT Lou Chin Cheï
Président de course : N. Nesti
Raseteurs droitiers : Ameraoui, Gautier, Villard, Benhammou
Gauchers : Aliaoui, El Mahboub
Tourneurs : Lieballe, Khaled
Faits marquants : Aliaoui sort sur Toscan, Benhammou sort sur Mistral



 1. Toscan (Raynaud n°162, 15’) Un tour de piste lui suffit pour être à pied d’œuvre. Calé à la planche, il réplique bien aux droitiers à condition de ne pas s’écarter du jeu, il conclut par des coups de barrières bien engagés mais reste plus retenu sur les gauchers peu nombreux.
6 Carmen et retour


 2. Criquet (Espelly-Blanc n°592, 15’) change facilement de terrain, s’implique en envoyant la corne mais quitte régulièrement le raset et devient plus apathique en fin de partie.


 3. Mistral (Fournier n°844, 15’) répond aux appels, s’engage avec régularité, Benhammou trébuche sur un engagement, Mistral le foule au sol, heureusement sans méchanceté. Il demande à être tenu au chaud pour le voir s’impliquer avec ténacité et devenir ardant.
7 Carmen et retour


 4. Calisse (Syvéreal n°712, 15’) Il faut le convier avec ardeur pour éveiller son intérêt. La mène se complique au fil des minutes et tombe peu à peu dans la monotonie, laissant le sujet dans l’indifférence la plus totale par manque de travail et de combattants. Gautier ravit le ruban à la treizième, le reste rentre au toril.


 5. Tamarin (Plo n°731, 15’) se place bien et s’affaire au mieux pour répliquer avec intéressement à ce que lui proposent les blancs. Mais son potentiel ne trouve pas preneur et le laisse en retrait du jeu.
1 Carmen


 6. Amistadous (Guillierme n°172, 15’) est en forme et réplique avec fermeté jusqu’à la planche. Seul à gauche, El Mahboub fournit un travail régulier pour faire ressortir la rutilance du biou sous la clameur du public. Un effort qui mérite d’être encouragé.
5 Carmen et retour


                                      _____________




Samedi 11 août 2018
Course Avenir gp2 Concours de manades
34ème Trophée C.Mestre, 7ème Trophée N. Cartalade Dumatras
Vauvert
Entrée : 1/4
Organisateur : CT Abrivado
Président de course : C.Chevalier
Raseteurs droitiers : F. Garcia, Laurier, Belgourari, Oudjit
Gauchers : Allam, Clarion, J. Martin, Ouffe, Brunel
Tourneurs : Castel, Arnel, Ruiz

 1. Voltaire (Baumelles n°005, 8’50) a du mal à se fixer et baisse la tête sur le raset. Aux ficelles le jeu des hommes se resserre, Voltaire se laisse monter dessus et dominer par les blancs.
1 Carmen


 2. Cibranet (Ternen n°192, 15’) se place, répond bien, serre à la planche et envoi de sérieux coups de tête. Très attentif, voilà un sujet qui joue la partie avec une grande passion.
6 Carmen et retour


 3. Apache (Raynaud n°060, 8,20’) passe rapidement à l’offensive en poussant derrière les visages pâles. Il devient plus réservé aux pelotes où il faut dès lors aller le déloger en le rentrant sérieusement, ce que feront les hommes pour en venir à bout.
2 Carmen et retour


 4. Armagnac (Plo n°126, 15’) rentre dans le cercle et se place, bien décidé à défendre son territoire. Les anticipations sont très appuyées et les arrivées à la planche très serrées. Les rasets deviennent rapidement compliqués et parcimonieux face à un sujet qui domine allégrement. Ficelles et glands rentrent à la maison et se partage le Trophée avec P. Laurier.
6 Carmen et retour


 5. Sabran (Nicollin n°226, 15’) change réguliérement de terrain mais ne montre pas un gros moral dans ses engagements. Il faut le coiffer de multiples coups de crochets pour le rendre plus offensif mais sans pour autant casser la baraque.
1 Carmen


 6. Pécoulé (Lautier n°911, 15’) rentre en piste et se jette pleinement dans le jeu. Il a du mal à se caler jusqu’à l’attaque des ficelles mais pousse superbement aux culs des blancs avec de bonnes anticipations mais manquera tout de même de travail.
4 Carmen et retour



                                      ____________




Dimanche 05 août 2018
Course Avenir groupe 3
Concours de manades 6ème journée du Gland d’Or
Montfrin
Entrée : 3/4
Président de course : L. Alleman
Organisateur : C.T Lou Pougaou
Raseteurs droitiers : Laurent, Laurier, Moutet, Gros
Gauchers : Assenat, Benhamou, Gaillardet, Guerrero
Tourneurs : Castel, Fadli, Lévy





 1. Kloros (Paulin n°058, 14’) occupe la place et il faut le charger pour éveiller son intérêt dans la partie.
Il finit par être totalement distrait et les crochets doivent s’accrocher aux ficelles pour lui donner un peu d’essor.
1 Carmen


 2. Roméo (Laurent n°763, 15’) ne se laisse pas enfermer et s’envole inopinément. Il faut le tenir à un rythme constant pour le voir s’impliquer plus sérieusement.
3 Carmen et retour


 3. Rostang (Nicollin n°846, 11,20’) annonce la couleur en s’envoyant dans les planches. Il se place et s’engage avec franchise, assurant ainsi le spectacle mais à jouer avec trop de générosité il se laisse peu à peu embarquer par les hommes bien décidés à en venir à bout.
6 Carmen et retour


 4. Jonas (Gillet n°039, 15’) et attentif, anticipe et met les gaz dans les engagements. Il prend tout ce qui se présente en se montrant facile au jeu. Les mains s’appuient à la tête mais Jonas défendra ses pelotes avec conviction et assure ainsi son rôle.
4 Carmen et retour


 5. Camisard (St Pierre n°121, 15’) Un numéro sérieux et remarquable qui se place et veille au grain. Inutile de l’attendre, il se chauffe rapidement et conclut dans de spectaculaires envolées.
8 Carmen et retour


 6. Pourpre (Blanc n°117, 15’) ne se fixe pas et a de la peine à se concentrer sur les hommes, lâchant les rasets, il faut lui garder la main posée à la corne pour espérer le voir suivre avec plus de passion et de fermeté, son retour est bien généreux.
3 Carmen et retour


 7. Atlas (Didelot-Langlade n°012, 15’) a de bons placements et n’hésite pas à mener de grosses actions sur les blancs. Atlas est sérieux et bien dans le jeu et assure une prestation de grande qualité.
10 Carmen et retour


                                    ______________




Mardi 01 juillet 2018
Trophée Avenir groupe  Concours de manades
Finale de la 55ème Marguerite d’Or, 15ème souvenir M. Mailhan
Marguerittes
Entrée : le plein
Président de course : F. Trinquier
Organisateur : CT la Bouvina
Raseteurs droitiers : Fouque, Marquis Pradier
Gauchers : Clarion, Matéo, Assenat
Tourneurs : Guyon, Arnel, Khaled, Rado
Faits marquant : Fouque se fait blesser par Balaïre jambe droite

 


 1.
Balaïre (Gillierme n°204, 15’) s’engage fort et vient serrer Fouque à la planche, la nouvelle recrue sort sur blessure. Les placements et les anticipations lui donne un sérieux avantage, les engagements sont francs et poussés fort dans les bois, Balaïre reste maitre du jeu.
2 Carmen et retour

 2. Mistral (Fournier n°844, 15’) se fait dépouiller les pompons en une minute trente. Aux ficelles le rythme chage, Mistral se durcit et vient raccompagner ses ravisseurs avec vigueur et finit par tenir son camp.
4 Carmen et retour

 3. Arlequin (Fabre-Mailhan n°048, 15’) a du répondant appui sur les anticipations et offre de belles charges. Les changements de terrain sont constant, Matéo frôle la corne, le dénouement des ficelles donne de l’intensité et de l’intérêt à sa course.
4 Carmen et retour

 4. Andreloun (Raynaud n°958, 15’) annonce la couleur d’entrée de jeu en se jetant sur les tournuers avant d’aller se caler aux quatre coins de la piste. Les crochets approchent, les coups de tête fusent et il faut vraiment entrer dans son berceau pour le sortir de sa position défensive.
1 Carmen et retour

 5. Mangin (Joncas n°920, 15’) est au jeu, s’engage bien, s’affirme quand ça se bouscule pour finir droit à la planche. Il finit par enfermer Marquis dans une grosse action, ses doutes s’estompent et font place à une belle mise à jour de ses qualités qui s’en retrouvent récompensées par le Trophée accompagné de Clarion.
5 Carmen et retour

 6. Hagetmeau (Galère n°120, 15’) enchaine à tout va et se livre avec du cœur avant de baisser de régime et devenir plus sélectif sur ses engagements, il opte pour les droitiers et se ressaisit pur assurer sa fin de partie.
8 Carmen et retour

 7. Mandarin (Ricard n°253, 12’) se place et va sentir monter rapidement la pression. Le jeu devient plus régulier, Mandarin s’implique bien et honore son service.
2 Carmen et retour



                                    ______________



Dimanche 29 juillet 2018
Trophée Avenir groupe  Concours de manades
2ème journée de la Marguerite d’Or Trophée A.Luc
18ème souvenir R. Bompard
Marguerittes
Entrée :1/3
Président de course : C.Privat
Organisateur : CT la Bouvina
Raseteurs droitiers : Fouque, Pradier, Oudjit, Marquier
Gauchers : Matéo, Marquis, Clarion
Tourneurs :Arnel, Rado, Guyon

 1. Homére (Nicollin n°952, 15’) se place aisément, change de terrain régulièrement, les crochets s’activent, Homére évite de se laisser peigner et baisse la tête à chaque engagement. Le temps s’écoule le ton se durcit et il devient plus retissant aux provocations.
2 Carmen

 2. Caberne (Raynaud n°050, 15’) se cale à la planche, s’élance en faisant le pas pour conclure sur l’estribo. La cadence diminue rapidement ce qui donne à Caberne l’avantage de prendre l’ascendant sur la course.
5 Carmen et retour

 3. Arsés (Plo n°165, 15’) prend tout ce qui se présente mais très vite le rythme des hommes manque d’intensité et le manque d’engagements finira par laisser Arsés en retrait de la course.
2 Carmen

 4. Antonio (Guillierme n°153, 15’) Inutile de trop l’attendre, il pousse avec une belle foulée la troupe qui le défi. A gauche comme à droite ses actions sont bien menées et reflètent toutes les qualités de ce numéro très engagé et attentif.
3 Carmen et retour

 5. Jougaïre (Fabre-Mailhan n°105, 8’) est assaillit d’entrée de jeu jusqu’aux ficelles où les crochets s’appuient alors d’avantage et le tirent plus à la planche dans des actions plaisantes qui éveillent son intérêt au raset.
2 Carmen et retour


 6. Cazaubon (La Galère n°121, 15’) veille au grain d’un œil affûté, ne se laisse pas enfermer et donne la répartie aux hommes en répliquant avec fermeté et régularité.
4 Carmen et retour

 7.Dantès (Founier n°102, 15’)  porte fièrement son armure mais reste peu fixé à son terrain. Il demande à être tenu dans un travail plus poussé et actif pour émouvoir le public par ses actions.
4 Carmen et retour





                                     ______________




Samedi 28 juillet 2018
Trophée Avenir groupe 3  Concours de manades
Milhaud
Entrée : 1/4
Organisateur : Mairie
Président de course : Bruno Pascal
Raseteurs droitiers : Charrade.A, Martinez, Jaubert, Ameraoui
Gauchers : Zbiri, El Mabhoub, Aliaoui
Tourneurs : Ruiz, Lieballe Beaujard 



 1.
Canesteu (Fabre-Mailhan n°149, 15’) cherche son terrain, s’engage sans grande conviction et se fait décoiffer en à peine deux minutes. C’est seulement quand il est bousculé qu’il prend de l’envergure et qu’il s’investit rondement, mais le travail reste assez épisodique.
1 Carmen et retour


 2. Junker (Blatière-Bessac n°134, 15’) se montre difficile, se place bien sans pour autant camper sur ses positions. Il faut aller le chercher avec conviction dans son jeu pour le voir plus à l’aise dans ses engagements.
1 Carmen et retour

 3. Gastadet (Cougourlier n°916, 15’) est attentif au déroulement de la partie, répond avec intérêt aux deux côtés avec des conclusions bien finies. Dans les reprises il reste à l’aise sans se laisser dominer et change de terrain au moment opportun.
8 Carmen et retour

 4. Valento (Lagarde n°151, 15’) fait preuve de complaisance face à ses partenaires qu’il sert avec aisance, poussant tête aux planches sitôt qu’il est bien engagé à la poursuite des blancs, mais la parcimonie des gestes me laissent sur sa faim malgré les enchères qui montent.
2 Carmen et retour

 5. Jasmin (Blatière-Bessac n°204, 15’) s’espousse derrière tout ce qui bouge mais sans réelle implication des deux partis, ce qui peu à peu va le pousser dans les méandres de la contre piste, c’est bien dommage !
2 Carmen

 6. Madrigau (Fabre-Mailhan n°111, 15’) placements et occupe le terrain, une fois de plus la discrétion du service finit par le laisser dans l’expectative malgré sa bonne volonté.
1 Carmen et retour



                                    _____________
 



Dimanche 22 juillet 2018
Course Trophée des As groupe1 Concours de manades
9ème journée de la Main d’Or
Vendargues
Entrée : le plein
Président de course : M. Moucadel
Organisateur : CT la Muleta
Raseteurs droitiers : Brushet,Vic, Félix, Allouani, Auzolle
Gauchers :  Martin.J, Assenat, Four, Benhamou
Tourneurs :  Roux, Cuallado, Perez, Fouque, Galibert
Faits marquant : Vic sort sur blessure au taureau Cruchot

 



 1.
Prieur (bon n°822, 7’) se dresse en premier assez conciliant sans pour autant se laisser enfermer. Les hommes jouent avec régularité en se portant à la hauteur du sujet mais sept minutes suffisent pour servir l’office.
1 Carmen et retour


 2. Cruchot (Galère n°522, 15’) se place, signe quelques belles anticipations et change rapidement de place. Aux ficelles les foulées s’allongent malgré les coups de crochets appliqués, il faut le rentrer avec franchise, ce que fait Félix à la limite de l’accrochage, les ficelles rentrent à la maison.
4 Carmen et retour
 

 3. Angora (Aubanel n°949, 15’) prend rapidement de la graine ai fil des minutes. Compliqué dans son ensemble, il se cale peu à la planche. Four passe, fait la coupe, Benhammou enchaine sur le ruban, Angora pousse au contact jusqu’en contre piste, la pression est montée d’un cran, quelle frayeur.
3 Carmen et retour


 4. Rubicon (Cuillé n°963, 15’) surprend par sa malice et ses accélérations en sortie de raset. Un numéro sérieux qu’il faut aller chercher avec audace, il signe quelques anticipations respectables sans pour autant exceller sur les reprises.
4 Carmen et retour


 5. Ouranos (Lagarde n°819, 15’) se place, reste attentif envers le peloton, s’engage sur des anticipations appuyées et envoi un coup de tête au passage. Très fluide dans les enchainements, il affirme son caractère cocardier dans la défense de ses ficelles.
 2 Carmen et retour


 6. Bayard (Nicollin n°973, 15’) monte rapidement en température dès l’attaque des premiers attributs. La pression retombe, Il répond présent sitôt que les crochets enchainent et reste demandeur de l’influence persistante des hommes pour exceller dans son registre, ce qui ravit les gradins.
6 Carmen et retour


 7 .Belenos (Cuillé n°111, 12’) rentre pleinement dans la partie, les enjambées redoublent de vitesse pour sortir des prises de Belenos qui ne se laisse pas dominer. Les engagements sont réfléchis et se clôture avec puissance dans les planches. Félix se lâche une fois de plus et fait briller son partenaire.
6 Carmen et retour



                                    ______________




Samedi 21 juillet 2018
Course Avenir groupe  Concours de manades
3ème journée de la Cerise d’Or
Remoulins
Entrée : 1/2
Organisateur : UTR
Président de course : D. Gaillard
Raseteurs droitiers : Fouque, Garcia.F, L. Ameraoui
Gauchers : Zelphaty, Naïm, Martin.Y, Chaboune, D.Guerrero
Tourneurs : Lévy, Dunan, Ruiz, Dumont




 1. Eden (Caillan n°110, 15’) Le signal retentit et la bagarre éclate sur le sable, les hommes passent à l’assaut, Eden riposte vaillamment, la présidence appelle à la bonne entente des tourneurs, le biou se place enfin et envoie de sérieux coups de tête et honore sa place malgré un caractère qui se durcit au fil des minutes.
5 Carmen et retour


 2. Valois (Ternen n°075, 6’) subit une véritable tornade et se retrouve démunit des premiers attributs en cinquante secondes. La ficelle suit derrière, la seconde s’envole à la sixième, voilà une bien triste correction injustement servie.


 3. Esquiero (St Pierre n°917, 15’) se défend malgré la pression qui lui tombe dessus, enferme sérieusement Fouque et va crescendo avec une préférence à droite. Deux minutes, les ficelles sont là, le ton monte à la présidence une fois de plus et le calme revient pour le bien être d’Esquiéro qui trouve alors plus de confort dans ses enchainements.
9 Carmen et retour


 4. Boucanier (Guillierme n°258, 10’) donne le ton en se dressant aux planches derrière Améraoui qui lui sert le premier raset. Il ne se laisse pas enfermer et donne l’impulsion sur les gestes bien posés, préférant servir à droite il finit par aller à mas.
6 Carmen et retour


 5. Cruchot (Vidourlenque n°022, 6,30’) Les blancs se hâtent et en peu de temps on passe déjà aux pelotes. Le jeu se calme, Cruchot tente alors de reprendre le dessus mais la présence des hommes au jeu ne lui laisse que peu d’issues.
1 Carmen


 6. Criquet (Fabre-Mailhan n°255, 10’) se pique au jeu et demande à être tenu pour le voir donner la réplique. Il ne se laisse pas enfermer, se montre intéressé et fait une fin de course respectable.
3 Carmen et retour


 7. Verfeuil (Joncas n°142, 15’) Un petit gabarit très engagé qui s’implique avec passion. Avec de bons placements, il s’illustre sur des engagements rondement poussés dans les planches et fait une course qui honore sa devise.
5 Carmen et retour


                                     _____________



Samedi 14 juillet 2018
Course Avenir groupe 3, Complète de la manade Cuillé
Générac
Entrée : le plein
Président de course : B.Pascal
Organisateur : Mairie
Raseteurs droitiers : Ameraoui, Chig, Sanchis
Gauchers : El Mahboub, Rodriguez
Tourneurs : Levy



 1. Dantés (n°104, 15’) annonce la couleur avec puissance, son œil avisé à l’affût du moindre geste lui donne un bel avantage. Les hommes tentent des approches qui restent bien trop parcimonieuses pour mettre en valeur le cocardier, seul Chig ravit le ruban.

 
2. Vedeau (n°253, 15’) Très attentif, il trouve rapidement sa place, s’engage vivement, pousse au train des blancs qui prennent peu à peu le rythme du banu qui déclenche Carmen. Le travail devient alors plus intéressé et Vedeau joue pleinement le jeu.
3 Carmen et retour

 
3. Picolo (n°109, 15’) Audacieux et volontaire, il se cale à la planche pour s’embraser à la vue de ses assaillants qui montent à sa tête. Les rencontres sont très engagées et fulgurantes à plaisir.
6 Carmen et retour

 
4. Massena (n°856, 15’) tient ses placements avec vaillance et s’engage avec sérieux, veillant au grain avec la même constance, poussant un rappel à l’ordre de temps à autre en venant finir fort à la barrière.
5 Carmen et retour

 
5. Amarrant (n°955,15’) veille à sa position, bondit dans les engagements mais l’intensité du travail proposé ne satisfait pas étancher sa soif de briller et rentre un gland à la maison.
1 Carmen et retour

 
6. Cridon (n°944, 15’) ne reste pas indifférent aux sites et se révèle être un partenaire conciliant avec la troupe, ripostant avec beaucoup d’attention.
2 Carmen et retour
 

                                         ____________



Dimanche 01 juillet 2018
Course Avenir gpe 2, concours de manades
Finale du Sarment d’Or
Aigues-Vives
Entrée : 3/4
Organisateur : Comité Animation
Président de course : D.Gaillard
Raseteurs droitiers : Vacaresse, Ameraoui, Bruschet, Oudjit
Gauchers : Naïm, Bakloul, Brunel, Clarion
Tourneurs : Toureau, Joseph, Arnel, Lebrun

1. Campagnol (n°964 Cuillé 12’) se cale dans son terrain, change ses placements, les hommes posent de beaux rasets. Campagnol donne la mesure, se montre plus conciliant sur les droitiers et se révèle être un bon premier.
2 Carmen et retour


 2. Hélios (n°970 Saumade 12’) est sérieux et se tient bien. Les premiers attributs sont écopés avec de jolis coups de crochets. Sur les ficelles, il se dévoile être plus réservé et il faut le forcer à rentrer d’avantage dans le jeu.
6 Carmen et retour


 3. Mi-Gato (n°129 Félix 15’) Se place correctement et s’engage de loin sur les blancs. Il fait le pas et n’hésite pas à pousser fort. Plus compliqué, il faut jouer avec vitesse et précision pour espérer lui mettre le grappin dessus, Mi-Gato brille durant quinze minutes.
7 Carmen et retour


 4. Bolero (n°117 Laurent 15’) demande à être bousculé et  tenu au travail pour se piquer au jeu sans quoi il sort du raset. Il faut attendre la cinquième minute pour le voir dans un bel engagement sur Naïm. Difficile pour lui de justifier sa place forte heureusement il conclut quatre belles actions qui sauvent sa prestation.
4 Carmen et retour


 5. Attila (n°931 Paulin 15’) se place et s’engage bien dans les séries, pousse à la planche sitôt que les mains se posent à la corne. Les engagements sont pressés, Vacaresse se fait coincer dans une grosse action, les frissons résonnent dans les théâtres, c’est chaud, Attila a conquis son public et ravi le titre avec Bruschet.
17 Carmen et retour


 6. Fabrey (n°125 St Pierre 13’) s’élance avec souplesse et ne se laisse pas enfermer. Il faut le tenir au jeu au risque de le voir glisser en contre piste. Après quelques approches la pression se relâche ce qui met un frein à sa course.


 7. Beluguet (n°219 Nicollin 12’) est sur la voix d’un bon apprentissage, d’un caractère serviable, il rentre rapidement en action et ne ménage pas sa peine derrière ses partenaires, d’avantage de gaz aurait fait la différence.
4 Carmen et retour



                                   _____________






Dimanche 17 juin 2018
Concours de manade
Course Trophée Avenir groupe
Trophée Louis Lacroix
Vallabrègues
Entrée : 3/4
Président de course : J. Dijon
Organisateur : CT Lou Mamaï
Raseteurs droitiers : Laurent, Villard, Sanchis, Gautier, Jaubert
Gauchers : Matéo, Zbiri
Tourneurs : Lieballe, Sagnier 



 1.
Escorial (n°902 Espelly-Blanc, 15’) fait le pas et chasse les hommes à tout va. Il se perd rapidement dans son placement et s’écarte du jeu. Les blancs le recentrent dans la partie pour lui tirer quelques rasets bien menés.
1 Carmen et retour


 2. Louxor (n°208 Gillet, 15’) démarre à toute vitesse sous l’assaut des blancs et se retrouve aux ficelles en moins d’une minute. Volontaire, il s’engage dans de bonnes séries sans rien lâcher et pousse généreusement au cul du peloton animant ainsi un bon quart d’heure.
6 Carmen et retour


 3. Bandit (n°248 la Galère, 15’) répond bien et s’engage dans de belles poursuites, n’hésitant pas à suivre au-delà des planches. Il demande à être tenu sans relâche pour exceller, dans son registre il surprendra Matéo et Zbiri dans ses envolées. Il rentre un gland.
2 Carmen et retour


 4. L’Ascle (n°212 Guillierme, 15’) vient de loin et pousse fort dans les pas de ses assaillants. Il a de bons placements et c’est tête à la planche que les hommes le travaillent au mieux. Malgré ce le biou reste maître et excelle par son esprit vivace et ses engagements.
9 Carmen et retour


 5. Camisard (n°121 St Pierre, 15’) se place, monte rapidement à l’estribo et sème la crainte dans son entourage. Très à l’aise dans la partie, il domine allégrement en gardant l’œil vissé sur la troupe et s’affirme comme une valeur sure.
5 Carmen et retour


 6. Nuage (n°916 Daumas, 15’) se place et demande à être tenu en action pour faire naitre l’émotion. Après un passage à vide des concurrents, Nuage s’exprime avec plus de vigueur et d’application dans la défense de ses ficelles révélant ainsi une prestation respectable.
6 Carmen et retour


 7. Carolin (n°245 Cavallini, 15’) peu à l’aise dans les premières minutes il éprouve du mal à se caler. Les blancs s’appliquent à retenir son attention en rentrant au plus près dans son terrain ce qui déclenche son intérêt dans la défense de ses attributs.
4 Carmen et retour


                                     _____________




Dimanche 10 juin 2018
Course Avenir groupe 3 Concours de manades
2ème série du Trident d’Or
Bellegarde
Entrée : 1/4
Organisateur : CT le Cinq-Francs
Président de course : N. Nesti
Raseteurs droitiers : Castell, Fougère, Gautier
gauchers : Benammar, Bernard, Y. Martin
Tourneurs : Ruiz, Artal, Tourreau



 1. Pavoun (n°222 Fournier, 15’) se laisse déborder et offre les premiers attributs en une minute. Bousculé sur la première ficelle, il répond à une bonne série, prend quelques engagements mais sans réellement convaincre sur les droitiers.
3 Carmen et retour


 2. Charro (n°251 la Galère, 15’) fait étalage de son métier, s’implique bien des deux côtés, évite de se laisser enfermer et va jusqu�������à pousser dans les planches. Face à une telle volonté dans le jeu, il va sans dire qu’il faudra compter sur lui pour de prochaines sorties.
11 Carmen et retour


 3. Priam (n°286 Fournier, 15’) anticipe et rentre fort dans la partie. Très attentif, il s’engage avec de grosses accélérations qui lui donnent l’avantage. L’application des hommes donne de très belles rencontres.
4 Carmen et retour


 4. Giono (n°306 Fournier, 15’) prend ses marques et change de terrain pour défendre au mieux ses ficelles. Il éprouve quelques difficultés à  répliquer aux reprises, les blancs se mettent plus à sa portée et en tirent quelques engagements plaisants.
5 Carmen et retour


 5. Cazaubon (n°121 la Galère, 14’) a de bons placements et s’espousse derrière ses partenaires en cédant ses pompons en une minute trente. Il fait le pas et s’avance fort sur les blancs qui le tire jusqu’à la planche dans de jolis gestes. C’est un sujet qui brille dans les coups de bourre et qui ne lâche rien dans les séries.
11 Carmen et retour


 6. Jales (n°227 Fournier, 14’) D’un tempérament plus posé, il prend ses marques et s’applique dans un registre sans grosse pression, ce qui aurait peut-être pu lui rendre service et ne pas laisser de regrets.
4 Carmen et retour



                                     ____________



Dimanche 03 juin 2018
Concours de manades, Course Avenir groupe 2
1ère journée de la Cerise d’Or, Souvenir P. Trinquier
Remoulins
Entrée : 1/3
Organisateur : UTR
Président de course : A. Paillet
Raseteurs droitiers : Fouque, F. Garcia, Ameraoui, Gautier, Moine
Gauchers : Zelphaty, Bakloul, Y. Martin, Marquis
Tourneurs : Guyon, Daniel, Fadli
Fait marquant : Fouque blessé par parigot sans gravité (pointe mollet droit)

 

 1. Talleygrand (n°629 Joncas, 15’) Les crochets s’activent et volent à tout va, le cocardier tient sa place, s’engage et accélère pour placer des coups de tête qui posent une difficulté supplémentaire. Il confirme son sérieux aux ficelles sans se laisser déborder.
5 Carmen et retour


 2. Tiago (n°927 Fournier, 12’) se fait bouger d’entrée de jeu, Fouque lui ravit les attributs en deux minutes, les ficelles en prennent un coup, Tiago se reprend et se durcit gérant au mieux ses engagements qui se clôturent sut quelques belles reprises.
2 Carmen et retour


 3. Tarquin (n°953 la Galère, 13’) change régulièrement de terrain mais perd ses pompons en une minute trente. La pression retombe et se fait plus clémente à son égard, dans ce registre plus régulier il tire son épingle du jeu.
1 Carmen et retour


 4. Parigot (n°884 Lautier, 13’) fait face aux assauts qui lui tombent dessus sans lâcher un brin de terrain, réplique à chaque appel avec application. Les blancs ne cèdent rien, Fouque se fait rattraper et se fait infliger une pointe sans gravité. Parigot reste exemplaire jusqu’au bout et fait face à la déferlante blanche.
8 Carmen et retour


 5. Maori (n°143 Saumade, 15’) Là le rythme est différent et il faut y réfléchir à deux fois avant de s’engager. Le biou a du biais e s’engage avec de sérieux coups de tête en fin de course. C’est un élément sérieux qu’il faut aller chercher, Marquis fait le ruban à la quatorzième dans une partie compliqué.


 6. Soliman (n°133 Bon, 15’) cherche les blancs pour pousser aux trousses. Les plus avertis peuvent se mesurer à lui. Soliman se place, change de terrain et s’impose sans trop de difficulté en restant maître du jeu.
2 Carmen et retour


 7. Machaïre (n°071 Raynaud, 10’) Des placements corrects, il n’hésite pas à aller bousculer la troupe dans les planches, histoire de mettre la pression. Les hommes s’appliquent à son tempo et en tirent le plus grand profit.
4 Carmen et retour

 



                                      ____________



Vendredi 01 juin 2018
Concours de manades, Trophée Avenir groupe3
1ère série du Trident d’Or
Vallabrègues
Entrée : 1/4
Organisateurs : CT lou Mamaï
Président de course : J. Dijol
Raseteurs droitiers : F. Garcia, Laurent, Gautier
Gauchers : Matéo, J. Martin, Ferriol, Zbiri
Tourneurs : Sagnier, Cuallado, Ruiz, Khaled

 

 1. Pescalune (n°279 Espelly-Blanc, 15’) porte de l’intérêt au jeu malgré les premières minutes difficiles, les suivantes révèleront de bonnes qualités. Quelques placements parfois à la faute mais des actions poussées à leur terme à plusieurs reprises qui retiennent  l’attention.
5 Carmen et retour


 2. Planplan (n°113 l’Amarée, 15’) est bien en pattes, il anticipe et s’envoi généreusement. Nul doute sur ses qualités cocardières qui ne cessent de s’affirmer tout au long de sa course et qui portent à réflexion les hommes, à suivre.
2 Carmen et retour


 3. Pancho (n°129 Navarro, 15’) attend que la crainte des blancs se dissipe pour s’élancer avec détermination. Là on joue dans un autre registre, plus affirmé et complet, il faudra confirmer par la suite en attendant, on s’accroche !
4 Carmen et retour


 4. Valsa (n°143 Navarro, 15’) esquive d’être l’assiégé et garde un œil averti sur le déroulement de la rencontre éperonnant les hommes jusqu’aux planches. Il faut le prendre avec assiduité car le sujet a un niveau déjà confirmé.
4 Carmen et retour


 5. Minot (n°279 Espelly-Blanc 12’) se place, fait le pas et suit correctement. Alors qu’il semble battre en retraite il se ressaisit et fait jouer le disque avec mérite pour une bonne fin de course.
4 Carmen et retour


 6. Gregau (n°123, l’Amarée, 14’) cède avec bravoure les premiers attributs en une minute trente. Il s’engage facilement, les s’égayent de ce partenaire généreux qui s pique au jeu avec délectation. 
5 Carmen et retour   


                                      __________




Dimanche 27 mai 2018
Course Avenir    concours de manades
Manduel
Entrée : 1/4
Organisateur : C.T le Trident
Président de course : J. Dijol
Raseteurs droitiers : Laurier, Marquier, Martinez, Laurent
gauchers : Zelphati, Ferriol, Allam
Tourneurs : Castel, Sagnier

 1. Briançon (n°950 Rhône, 15’) emboite le pas sur les hommes après quelques minutes de jeu. Placé, il anticipe et se jette dans l’action avec rapidité et ne cessera d’exceller dans ce registre.
4 Carmen et retour


  2. Coustou (n°928 Lautier, 12’) passe à côté, il tient peu ses placements et se montre coriace à la tâche. Il prendra le centre de la piste d’où il sera difficile à déloger, dommage.


 3. Peloufre (n°211 Guillierme, 15’) occupe le plan et sert généreusement ses partenaires qui l’entrainent dans de bonnes séries. Arrêté, il garde un œil vigilant et réplique avec tout autant d’attention, voilà un sujet sérieux qui rentre son gland.
1 Carmen et retour


 4. Vertige (n°061 Martini, 15’) De la réflexion et du sérieux après une première salve de rasets. Il trouve ses placements et se révèle des plus intéressé, sachant pousser à la planche pour remettre les pendules à l’heure
4 Carmen et retour


 5. Calicot (n°231 la Galère, 10’) Sans vice et d’une grande clémence, il se laisse embarquer par le rythme des blancs qui le travaillent avec aisance. La première ficelle est rapidement entreprise et ravie par Ferriol, dans la foulée Zelphati prend la seconde.
2 Carmen et retour


 6. Danaos (n°719 Baumelles, 15’) prend ses marques, change de terrain et reste aux aguets. Au moindre geste il anticipe et s’engage dans l’action. C’est un élément qui demande un travail constant et régulier pour finir en beauté. Il rentre un gland.
4 Carmen et retour




                                      _____________



Samedi 12 mai 2018
Course Avenir HT gpe 2
Concours de manades
Bellegarde
Entrée : 1/3
Président de course N. Nesty
Organisateur : Mairie
Raseteurs droitiers :Bressy, Auzolle, Chig, Sanchis
Gauchers : Zekraoui, J. Martin, Pinter, Marquis
Tourneurs : Fouque, Thierry, Lopez


 

 1. Artiste (Cavallini n°629, 15’) Rapidement en place, il se retrouve aux ficelles en moins de deux, là il est plus à l’aise et s’engage sans refus sur ses compères mais la rythme n’est pas assez intensif pour le maintenir à son niveau habituel.
1 Carmen et retour

 2. Bécasson (Juge n°004, 15’) est accueilli par des salves de rasets auxquelles il répond bien en enchainant des deux côtés avec persévérance. Il reste très attentif au jeu pour défendre ses ficelles.
2 Carmen et retour

 3. Arquet (Guillierme n°154, 15’) investit la piste et pousse rapidement à la planche sitôt que la cadence s’accélère, à l’aise dans ce registre il s’illumine avec aisance.
8 Carmen et retour

 4. Voltaire (Baumelles n°005, 15’) se place bien mais reste relativement placide, il faut le chahuter avec régularité pour voir accroitre ses compétences au jeu au risque de décevoir.

 5. Merlin (Félix n°975, 7’) veille au grain avec s��������rieux.  Il donne à chacun la réplique beaucoup de vaillance ce qui permet à chacun de s’acquitter de sa mission.
6 Carmen et retour

 6. Gabin (Laurent n°813, 15’) mesure la piste avant de se placer mais demande à être tenu au travail avec plus de fermeté, faute de quoi il badine et abandonne la piste à la première occasion.
1 Carmen

 7. Youka (Daumas n°0106, 15’) Attentif, il se montre sérieux dans sa tâche et accompagne ses partenaires jusqu’au bout de l’action, mais les gestes deviennent rapidement discret et méfiant face à la bataille du biou.
4 Carmen et retour





                                     _____________




Mardi 08 mai 2018
Course Avenir, Concours de manades
Souvenir P. Linarès, 90ème anniversaire du C.T la Bouvina
Marguerittes
Entrée :1/2
Organisateur : C.T La Bouvina
Président de course : C. Privat
Raseteurs droitiers : Castell, Pradier, Oudjit, Marquier Jourdan
Gauchers : Zelphati, Gaillardet, Clarion
Tourneurs : Ruiz, Arnel, Rado, Lebrun




 1. Farfadet (Galère n°538, 15’) se place bien et montre une défense remarquable et forte affutée. Sans hésitation il monte à la charge et bouscule Jourdan à la planche. A aucun moment il ne cède une once de terrain et garde tout son punch.
9 Carmen et retour


 2. Tiago (Fournier n°927, 15’) reste sur le qui-vive, guète le mouvement des blancs en répliquant aux séries mais ne pousse pas à terme ses assauts, les hommes devront le presser pour qu’il s’affranchisse d’avantage.
2 Carmen et retour


 3. Souchet (Ricard n°048, 15’) jauge les hommes avant de s’envoler sur Clarion. Il s’applique à tenir sa place mais demande à être tenu de près pour garder un éveil constant.
2 Carmen et retour


 4. St Omer (Lautier n°933, 16’) laisse ses adversaires perplexe quelques instants avant de s’élancer avec de belles anticipations. Très vigilant, il est difficile à battre et s’affirme dans les enchainements, dommage que son retour eu été prématuré.
12 Carmen et retour


 5. Bremis (Occitane n°105, 15’) A l’affut du moindre geste, il trouve sa place démarre avec assurance, ne chôme pas à l’ouvrage et se montre accompli dans son ensemble.
3 Carmen et retour


 6. Barcarin (Fabre-Mailhan n°907, 15’) défend son terrain et ne vient pas avec la flemme. Décidé à en découdre, il se montre remarquable dans les rasets. De la vaillance et des  qualités convaincantes qui font de lui un cocardier brillant.
9 Carmen et retour


 7. Atlas (Didelot-Langlade n°012, 12’) Sérieux et régulier, il se rue pour finir en beauté. Tenu tête à la planche il part pour finir à l’estribo. Ses répliques sont instantanées malgré les reprises qui s’enchainent.
5 Carmen et retour





                                    _____________
 


Dimanche 06 mars 2018
Course Trophée des As, concours de manades
1 ère journée du Muguet d’Or
Beaucaire
Entrée : 1/2
Organisateur : Régie Municipale
Président de course : A. Laget
Rasteurs droitiers : A. Chekhade, Ciacchini, Charrade, Dunan
Gauchers : Allam, Bouharguane, Naïm, Ouffe
Tourneurs : Cuallado, Beaujard, Benafitou, Bensalah




 1. Artémis (Baumelles n°610, 15’) n’est pas vraiment à la fête, il faut rentrer dans son berceau pour le voir s’engager avec sérieux et donner de la corne. Il ne trouve réellement sa place que devant le toril où avec un peu de pression il tire son épingle du jeu, mais Carmen ne retentira pas.


 2. D’Arbaud (Saumade n°732, 15’) tient fermement sa place et ne se laisse pas mener par ses partenaires. Sérieux, il gér ele tempo de la course avec mesure. Il serre Bouharguane à la planche, la première ficelle se joue avec passion et Charrade dans un joli geste ravit l’attribut.
2 Carmen et retour


 3. Angora (Aubanel n°949, 15’) rentre cornes affutées pour affronter un essaim blanc. Le rythme se relâche aux ficelles à son avantage, il en profite pour retrouver sa place et dévoiler des capacités plus cocardières face aux hommes.
3 Carmen et retour


 4. Queyras (Paulin n°632, 15’) Inutile de trop le titiller pour le voir monter sur les blancs, Bouharguane s’y frotte mais la pression fait défaut pour qu’éclose son registre, malgré quelques actions bien notées il se retrouve injustement délaissé.
4 Carmen et retour


 5. Lebrau (Laurent n°821, 15’) se place et attend de longues minutes que l’assaut soit lancé. Les hommes s’engagent enfin dans des actions accompagnées aux planches avec force. Ciacchini déclenche l’émotion en se faisant rattraper de justesse, Lebrau en veut et se montre magnifiquement.
7 Carmen et retour


 6. Vegas (Allard n°043, 15’) est généreux mais la piste lui semble un peu grande à gérer, malgré ce il ne lâche rien et se démarque sur des actions rondement menées et déclenche des tours de disque bien mérités.
 4 Carmen et retour


 7. Marlou (Laurent n°953, 15’) Très attendu, lui aussi reste dans l’attente d’un premier raset. Le public s’impatiente, à la huitième Allam et Naïm s’élancent, les planches craquent mais rien n’y fait les enchères s’envolent éperdument sur le ruban, Chekade passe à son tour mais rien n’y fait, tous les attributs retournent au toril.
3 Carmen et retour


                                      _____________





Mardi 1er mai 2018
Course As HT
Concours de manades
Grau du Roi
Entrée : 3/4
Président : J. Valentin
Organisateur : SAS Ribera
Raseteurs droitiers : Ciacchini, Charrade, A. Chekade, Félix, Auzolle
Gauchers : Aliaga, Errik, Gaillardet, Robert
Tourneurs : Perez, Beaujard, Jockin, Ull, Cuallado




 1. Monro (Bon n°608, 15’) ne se laisse pas enfermer dans la tourmente blanche et mène chaque action à son terme. Les hommes sont assidus et doivent le tenir au jeu à défaut de le voir s’échapper. Les blancs le tiennent, Monro perd son entrain et finit par se laisser enfermer.
6 Carmen et retour

 2. Brennus (Occitane n°944, 15’) sort sur les chapeaux de roues et fait valser les crochets. Il anticipe et s’envoi derrière Gaillardet qui lui accroche le ruban. Le ton est donné et c’est en guerrier que Brennus mène une course tambour battant et frisant l’excellence, les glands rentrent au toril.
3 Carmen et retour


 3. Léo (Raynaud n°832, 10’) rentre trop facilement dans le jeu et finit par se laisser déborder, deux minutes et l’attaque des ficelles est sonnée. Là sa défense semble devenir plus sérieuse mais l’appétit des blancs est plus fort, il ne lui reste alors plus qu’à compter les points.
2 Carmen



 4. Quarante Sous (St Antoine n°818, 12’)) reste distant sur les premiers attributs avant de se révéler plus persuasif aux ficelles, où il pousse plus franchement sur les actions, mettant à plusieurs reprises ses partenaires en danger.
8 Carmen et retour


 5. Beleu (Lou Pantaï n°307, 7,30)) joue franc jeu et livre ses glands en une minute. Combatif, il se reprend aux pelotes et répond avec une ardeur exemplaire mettant à l'épreuve ses partenaires qui auront le dernier mot.
9 Carmen et retour


 6. Absolut (Ricard n°507, 15’) occupe le jeu maitrise sa puissance et se montre raisonné sur les rasets où il œuvre au plus juste avec dévouement, révélant de belles qualités.
4 Carmen et retour


 7. Tyrion (Lautier n°044, 12’) se place, attend la charge, Félix s’engage et la première rencontre se termine aux planches. Tyrion ne se refuse rien, anticipe vivement et fait étalage de ses prouesses de petit prodige.
1 Carmen et retour

 


                                      _____________




Samedi 07 avril 2018
Course Avenir Espoirs groupe 3, championnat de France
Concours de manades
Fourques
Entrée : 3/4
Président de course : N. Nesti
Organisateur : Mairie
Raseteurs droitiers : L. Ameraoui, R. Bruschet, D. Moutet, A. Charrade
Raseteurs gauchers : C. Zelphaty, Y. El Mahboub, Y. Naïm, R. Marquis
Tourneurs : Solera, Joseph, Lévy

 

 1. Guichou (Navarro, n°481, 15’) baisse la tête sur chaque raset, reste sur le qui-vive et ne facilite pas le travail des blancs. Il faut aller le chercher de très près au risque d’être raccompagné dans de grandes foulées.


 2. Amphityon (Chapelle, n°632, 15’) reste assez classique, se place et joue franc jeu avec les hommes avec de beaux engagements, mais la course perd de son intensité et il faut attendre la dixième pour voir la course reprendre un peu de rythme avec quelques enchainements.
3 Carmen et retour


 3. Mollegeois (St Germain, n°057, 15’) ne demande qu’à être taquiné pour étaler son potentiel, poussant fort dans les bois. Hélas peu de prétendants se disputeront son office pour le faire briller à sa juste valeur.
4 Carmen et retour


 4. Bornégre (Guillierme, n°034, 9’) s’engage, se laisse déborder et livre ses pompons en deux minutes. Il répond par la suite avec bravoure en servant généreusement, poussant à plein régime dans des actions respectables.
7 Carmen et retour


 5. Fringand (Ribaud, n°122, 15’) se place avec dextérité, anticipe et fait face avec dévouement à une pluie de crochets, en servant ses partenaires par des engagements rondement menés dans une course bien rythmée.
8 Carmen et retour



 6.
Arbois (Plo, n°221, 9,30’) Pas de cadeaux pour le plus jeune du jour qui voit ses ficelles attaquées dès la première minute. Une fois placé, il se ressaisit pour répondre à quelques reprises  intéressées mais ses valeurs demandent à être peaufinées.
2 Carmen et retour



                                      _____________



Dimanche 1 avril 2018
Concours de manades
Course Avenir HT. 1er Souvenir P. Aubanel
Bellegarde
Entrée : 1/4
Organisateur : CT Le Revivre
Président de course : G. Monto
Raseteurs G. Montesinos, D. Maurel, D. Martin Cocher, R.Gros, D. Fougère, L. Alarcon, J. Rey, J. Bakloul
Tourneurs : Dumas, Khaled


 1. Campagnol (Cuillé,n°964, 15’) tient les hommes à l’œil, garde sa place et s’engage plus fermement lorsque la pression se fait sentir, Bakloul se fait raccompagner aux planches avec ardeur.
1 Carmen et retour

 2. Baigneur (Ricard, n°880, 15’) laisse peu d’opportunité et fait éclater sa fougue derrière les hommes.
A force d’acharnement Montésinos prend le ruban et poursuit dans son élan pour lui extirper quelques belles actions intéressantes.

 3. Versadou (Rousty, n°127, Rousty) Un cocardier qui joue la séduction, auteur de belles anticipations, il reçoit de bonnes séries qui conclut avec sérieux, le tempo est donné. Versadou fait vibrer la piste et rentre sous une pluie d’applaudissement, un grand bravo.
6 Carmen et retour

 4. Raspail (Espelly-Blanc, n°853, 15’) connait la musique et ne se laisse pas enfermer. Sa volonté de bien faire est là mais le manque de régularité dans le travail ne fera pas ressortir ses valeurs.
Retour

 5. Arlequin (Aubanel-Baroncelli, n°048, Fabre-Mailhan) se prend au jeu et ne manque pas d’engagement derrière les hommes. Il se livre avec aisance, anticipe pour conclure sur de jolis coups.
2 Carmen et  retour

 6. FanFan (Aubanel-Baroncelli, n°023, 15’) Très appliqué, il se place et engage son unique corne avec dextérité. Les premiers attributs cédés, il sera boudé et abandonné à soif de combattre.
4 Carmen et retour

 7. Galopin (Laurent, n°112, 12’) demande à être tenu en piste avec fermeté pour évoluer sérieusement. Les blancs se mettent à l’œuvre et il n’en faut guère plus pour le voir s’atteler à la tâche.
1 Carmen








                                       _____________




Samedi 17 mars 2018
Course Avenir Espoirs groupe 2 Hors Trophée
Concours de manades
Marsillargues
Entrée : 1/4
Organisateur : C.T La Sounaïa
Président de course : T. Tosias
Raseteurs droitiers : G. Montesinos, S. Aroca, D. Fougère,
K. Caizergues
Raseteurs gauchers : M. Méric, J. Martin, J. Ouffe, L. Alarcon
Tourneurs : Thierry, Daniel, Joseph


 1. Artiste (Cavallini, n°629, 15’) trouve sa place et change facilement de terrain. Montesinos s’élance pressement et conclut dans une fantastique cabriole. Artiste ne se laisse pas enfermer  et s’engage pleinement, tirant profit de cette prestation.
2 Carmen et retour

 2. Nirvana ( Cyr, n°910, 15’) Quel dommage, peut épris par le jeu il demande à être tenu et non sans difficultés, malgré l’application des hommes pour lui extirper quelques menus rasets.

 3. Albigeois (Venuesa, n°072, 15’) prend la température et vient rapidement au cite. Les hommes s’engagent, le biou s’illustre avec ardeur et s’investit avec plaisir au cul de ses partenaires et octroi ses attributs à Fougère et une ficelle à Méric.
6 Carmen et retour

 4. Madras ( Cyr, n°008, 15’) se place et met les gaz en fin d’action. La partie s’engage bien et aurait méritée plus d’intensité pour que Madras s’épanouisse pleinement.
Retour

 5. Eclair ( Venuesa, n°079, 15’) peu marquant sur les reprises, il se montre d’avantage à l’aise au rasets arrêtés. Fougère lui ravit joliment le ruban mais les allez venus en contre pistes finiront par avoir raison de son panache.
1 Carmen

 6. Quentin (Cavallini, n°256, 12’) Voilà un sujet retentissant qui anime sa course. Montesinos et Fougère monte au crédo, Quentin réplique et fascine par son implication, quelle course ! Hélas il se blesse à la planche et sur sage décision de son maitre il retourne au toril.
7 Carmen et retour






    

    

      





































  
   Félin de la manade Blanc
   sur J. Bouhargane.

  
   Vino de la manade Plo
   sur J. Bouhargane.




































  
   Glanum de la manade Richebois
   sur J. Bakloul.



















  
   Joyko de la manade des Termes
   sur V. Marignan.






































  
   Mi Gato de la manade Félix
   sur R. Fouque.


  
  Chopin de la manade Joncas
  sur R. Fouque.


  
   Aspirant de la manade Cavallini
   sur Y.Benhammou.












































  
   Fausto de la manade la Galère
   sur P. Laurier.





  
   Artaban de la manade Cavallini
   sur P. Laurier.















































  
   Caprice de la manade Cavallini
   sur E. Bernard.



  
   Méphisto de la manade Laurent
   sur B. Sanchis.



  
   Crésus de la manade Daumas
   sur E. Assenat.









































  
   Abbès de la manade Didelot-Langlade
   sur E. Assenat.


  
   Grincheux de la manade Blanc
   sur D.Fougère.


  
   St Chaptois de la manade du Gardon
   sur D. Fougère.





































  
   Dingo de la manade Blatière-VBessac
   sur L. Ameraoui.















  
   Roméo de la manade Laurent
   sur L. Améraoui.









































  
   Yvain de la manade Lagarde
   sur P. Laurier.








  
   Egoak de la manade du Grand Salan
   sur D. Guerrero.








































  
   Carmen de la manade Raynaud
   sur C. Clarion.



  

   Damiselo de la manade Chapelle
   sur L. Auzolle.




  

   Noëlle de la manade Blatière-Bessac
   sur L. Auzolle.

















































  
   Toscan de la manade Raynaud
   sur L. Améraoui.












  
   Tamarin de la manade Plo
   sur L. Améraoui.









































  
  Cibranet de la manade du Ternen
  sur C. Clarion.




  
   Armagnac de la manade Plo
   sur F. Garcia.
















































  
   Camisard de la manade St Pierre
   sur D. Moutet.







  
   Camisard de la manade St Pierre
   sur P. Laurier.








































  
   Mangin de la manade Joncas
   sur R. Marquis.




  
   Mangin de la manade Joncas
   sur L. Matéo.


  







  



















  
   Caberne de la manade Raynaud
   sur C. Clarion

  
   Antonio de la manade Guillierme
   sur R. Fouque.


































  
    Gastadet de la manade Cougourlier
   sur A. Charrade.









  
   Gastadet de la manade Cougourlier
   sur El Mahboub.
  


















k



  

   Bayard de la manade Nicollin
   sur S. Allouani.

















































  
   Eden de la manade Caillan
   sur L. Ameraoui.





  
   Esquiéro de la manade St Pierre
   sur R. Fouque.

































  
   Dantès de la manade Cuillé
   sur M. Chig.



  
   Cridon de la manade Cuillé
   sur L. Améraoui.






























   
    Hélios de la manade Saumade
    sur A. Brunel.





   
    Bolero de la manade Laurent
    sur R. Bruschet.






   
    Attila de la manade Paulin
    sur T. Vacaresse.










































   
    Nuage de la manade Daumas
    sur L. Matéo.







  
   Camisard de la manade St Pierre
   sur A. Gautier.






































   
   
    Charro de la manade la Galère
    sur D. Fougère.






   
   
    Cazaubon de la manade la Galère
    sur E. Bernard.












































   
    Talleygrand de la manade du Joncas
    sur R. Fouque.











   

    Parigot de la manade Lautier
    sur Ameraoui.





















































   
    Planplan de la manade de l'Amarée
    sur J. Martin.


   

    Pancho de la manade Navarro
    sur S. Zbiri.





























   
    Briançon de la manade du Rhône
    sur V. Laurent.






   
   Vertige de la manade Martini
    sur P. Laurier.










































   
     Arquet de la manade Guillierme
     sur M. Chig.


   
    Yuoka de la manade Daumas
    sur L. Auzolle.



































    
     Barcarin de la manade Fabre-Mailhan
     sur J. Gaillardet.










    
    Atlas de la manade Didelot-Langlade
     sur Y. Pradier.








































   
    D'Arbaud de la manade Saumade
    sur A. Charrade.



    
    D'Arbaud de la manade Saumade
    sur J. Bouharguane.



    
     Lebrau de la manade Laurent
     sur A. Chekhade.






































   
    Brenus de la manade l'Occitane
    sur G. Robert.




   
   Tyrion de la manade Lautier
   sur V. Félix.







































   
    Arbois de la manade Plo
    sur D. Moutet.





   
   Mollégeois de la manade St Germain
   sur R. Marquis.
































    
     Versadou de la manade du Rousty
     sur G. Montésinos.






   
    Fan Fan de la manade Aubanel-Baroncelli
    sur G. Montésinos.












































   
   Albigeois de la manade Venuesa
   sur J. Martin.


   

    Quentin de la manade Cavallini
    sur D. Fougère.






























     
 
ACCUEIL - COURSE LIBRE - CORRIDA - CLUBS TAURINS - GALERIE - BONS PLANS - BOUTIQUE - CONTACT - LIENS